Valise maternité : ce dont j'ai vraiment eu besoin

par - 16 août


Comme je t'en parlais déjà ici, j'ai fait beaucoup de listes durant ma grossesse, et celle des choses à mettre dans ma valise de maternité est celle qui me préoccupait le plus. La maternité fournissait une liste des indispensables à apporter, non-exhaustive, mais j'ai également parcouru un nombre incalculable de blogs et de forums pour tenter de ne rien oublier. J'ai changé cette liste régulièrement au cours de ma grossesse, mais je ne voulais pas la partager avant de l'avoir expérimentée, pour pouvoir te dire ce dont j'ai eu besoin, et ce qui ne m'a pas servi. 

Pour la salle d'accouchement

Je ne voulais pas d'un sac qui soit trop encombrant, parce que finalement dans la salle d'accouchement en elle-même, on n'a pas besoin d'énormément de choses. J'ai réalisé assez tard que j'avais déjà le sac parfait pour ça, le sac à langer acheté au tout début de ma grossesse, Geneve II de Beaba. Il était absolument parfait, ni trop grand, ni trop petit, avec deux poches différentes. Une grande dans laquelle j'avais mis nos affaires à nous, et une petite sur le devant pour les affaires du bébé. 

Pour bébé

J'ai accouché en plein mois de juillet, mais ça n'importe pas pour la salle de naissance. Il faut savoir que bébé est habitué à une température de 37° dans le ventre de sa mère, donc même s'il fait 30° de la salle d'accouchement -ce qui n'arrive jamais-, c'est toujours plus trop froid pour lui. Je n'ai pas eu à me poser de questions et j'ai suivi à la lettre la liste fournie par la maternité. Elle demandait un bonnet, un body manches longues, un pyjama, un gilet et une paire de moufles qu'ils n'auront finalement pas utilisée. J'ai tout acheté sur le site de vertbaudet, dont un kit spécial naissance en taille un mois parce qu'on m'annonçait un bébé de 3,7kg environ. 

Pour nous

Le dossier médical complet se trouvait toujours, chez moi, sur le sac de maternité, pour être certaine de ne pas l'oublier. On m'avait dit que je n'aurais pas le droit de boire une fois arrivée, aussi j'avais prévu un baume à lèvres ainsi qu'un brumisateur. Ce dernier m'aura beaucoup servi lors du travail, mais finalement on m'a autorisé plusieurs gorgées d'eau même après la pose de la péridurale. J'avais pensé à prendre un élastique pour les cheveux, ce que je ne regrette pas du tout parce que je mourais de chaud. J'avais aussi une paire de tongs ainsi qu'une nuisette de grossesse, qui m'ont bien servies. En fait j'ai été déclenchée, du coup je suis restée plus de dix heures dans ma chambre avant de descendre en salle de naissance, donc j'ai pu rester en nuisette avant de mettre la blouse. 

Pour le papa, j'avais prévu de la monnaie pour qu'il puisse aller au distributeur, une bouteille d'eau, un paquet de biscuits et une BD afin de l'occuper ainsi que son chargeur de téléphone. Je suis entrée à la clinique le jeudi à 17h pour accoucher le vendredi à 20h, autant dire que tout ça lui a été bien utile !

Pour le séjour à la maternité

Il faut savoir qu'on vit à plus d'une heure de route de la clinique, et que le papa restait dormir avec moi sur place durant tout le séjour, donc on avait prévu suffisamment pour ne pas avoir à faire d'allers-retours. 

Pour bébé

Comme ils ne régulent pas leur température durant les premiers jours, on a prévu des vêtements chauds malgré l'été. J'avais donc 4 pyjamas manches longues et cinq bodys manches longues... Ce qui ne fut pas suffisant du tout ! Notre fils a beaucoup régurgité les premiers jours et on a du le changer hyper souvent, au final j'ai dû filer des fringues à ma mère pour qu'elle fasse tourner une lessive parce qu'on était à court de vêtements pour lui. Pour la même raison, les trois bavoirs et trois langes étaient insuffisants. J'avais également pris une couverture en polaire achetée spécialement pour le bébé. Avec la clim' dans la chambre elle a été bien utile, et la sage-femme s'en est servie pour emmailloter bébé, ce qui l'apaisait beaucoup. 

La maternité demandait de ramener son propre savon liquide, son liniment (mais ils ne l'ont pas utilisé, elles le changeaient au coton et à l'eau seulement) et de la biseptine en spray pour le soin du cordon. Les couches, le lait, etc, étaient fournis. 

Comme je ne souhaitais pas allaiter, on avait emporté une tétine, parce qu'on nous parlait du besoin de succion des bébés. Elle ne nous aura que peu servi les premiers jours cela dit. La cape de bain ne m'aura pas servie, la maternité avait des serviettes pour le petit. J'avais pris une veilleuse pour éviter les lumières trop agressives la nuit, mais dans notre chambre il y avait une petite lumière tamisée hyper pratique donc nous ne nous en sommes pas servis. Nous n'avons eu besoin de rien d'autre, la maternité avait tout ce qu'il fallait. 

Pour nous 

On parle suffisamment des suites de couche pour que j'ai pensé aux serviettes hygiéniques. Ma maternité fournissait des "garnitures" comme ils disent, mais ces dernières ne collent pas et ont donc tendance à glisser. J'avais des serviettes de la marque Nuk et elles étaient très pratiques. J'avais acheté des slips filets et des culottes jetables... Je n'ai utilisé ni l'un ni l'autre, c'est hyper désagréable ! A la place, j'ai pris des culottes en coton deux tailles au-dessus, pour pouvoir y mettre les serviettes hygiéniques hyper épaisses. J'avais aussi un gel nettoyant intime, de la marque Saforelle. 

J'avais emporté une huile pour les vergetures, afin d'éviter qu'elles n'apparaissent sur mon ventre après l'accouchement, j'en ai déjà suffisamment sur les cuisses et les hanches, merci ! Cela dit mon ventre était douloureux les premiers jours, j'ai eu du mal à l'appliquer consciencieusement. J'ai emporté mon propre shampoing et mon gel douche, j'ai pu me doucher dès le lendemain de l'accouchement, ce qui n'était pas du luxe. Sinon, j'avais un shampoing sec et des lingettes dans mon sac, si jamais je n'avais pas pu me lever. Le nécessaire à maquillage que j'avais pris est resté dans la valise, c'était le cadet de mes soucis vu mon état de fatigue avancée. 

Pour les vêtements, j'ai eu la main légère, deux chemises de nuit pour traîner à la maternité, j'ai d'ailleurs reçu les visiteurs dans cette tenue sans m'en soucier, et seulement une robe pour la sortie. 

La seule chose à laquelle je n'ai pas pensé, et qui m'aurait été bien utile, c'est un tapis de bain, les salles de bain sont minuscules et on fout de l'eau partout, c'est pas génial de marcher dans l'eau quand on va pisser ou même quand on essaie de se sécher après la douche. 




Tu aimeras peut-être

1 commentaires